Jeudi 13 décembre

Publié le par pierrou

Ca y est, je suis dans le bus depuis deux heures lorsque l’on arrive à Burlington vers 1h du mat. Pour partir à Miami je n’ai pas trouvé moins chère que d’utiliser ce petit aéroport qui tente de faire de la concurrence à Montréal. Dès la descente du bus ma chance se met en marche ! Burlington est aux US et je n’avais pas prévus de dollars pour payer le taxi entre la station de bus et l’aéroport pensant qu’il y aurai au moins un petit distributeur dans le coin. Erreur ! La station est limite abandonnée et il n’y a rien autour. Heureusement une américaine de Fort Lauderdale, qui avait entendue à la douane que j’allais à Miami, me propose de partager le taxi, je l’ai remboursé une fois à l’aéroport.

12h30, arrivée dans les temps à Miami. Peu de temps après, la navette qui doit m’emmener chez le loueur de voiture arrive et me conduit à l’entrepôt, là ou titine m’attendait. J’aime quand un plan se déroule sans accro ! Après quelque signature, me voila parti à la recherche de Miami Beach où se situe mon auberge. Alors en fait Miami c’est super grand ! Pendant une heure j’ai tourné en rond (faut dire que j’avais pas tout compris à leur système de nom de rue) en trouvant tout ça très joli ! Dans je me suis décidé à demander mon chemin à un local, il s’est mis à se marrer en m’expliquant que j’en étais très, mais alors très loin 

Il m’a fallu encore une heure et 3 péages dans le vent pour arriver à l’auberge. Là aussi, aucun problème, on m’attendait. J’ai garé titine et je me suis promené dans le quartier, le fameux quartier Art Déco.

Ce type d’architecture est plutôt sympa avec de belles couleurs pastelles et ses néons partout. Ca colle bien à l’ambiance du coin, très friqué mais très décontracte. Une chose à savoir sur Miami, ici le gel ne marche pas ! Il fait tellement humide que le gel n’a jamais le temps de sécher et reste poisseux, miam ! Dernière partie de soirée à l’American Airlines Arena, temple des Miami Heats mené par Mr Shaquil O’Neal en personne.

Et faut pas le faire chier ! J’aurai bouclé la boucle des sports américains avec ce dernier match mais on était vraiment loin de l’ambiance du match des Canadiens. Les gradins était loin d’êtres plein et cette bande de brouette à perdu (en fait ça se rapprochai des Alouettes !)

Publié dans Floride

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article