Lundi 25 sept

Publié le par pierrou

Première journée seul à San Francisco (faut bien qu’il y en ai qui travaille). Pour s’y rendre, il faut prendre le train de banlieue qui met environ 1h pour faire le trajet. Généralement il n’y a jamais de problème, sauf aujourd’hui. Le train s’est arrêté en gare au milieu du trajet et à fait demi tour. J’ai demandé une explication mais je travail encore sur la traduction. On est resté là une bonne heure lorsque tout le monde s’est mis à rentrer dans un bus. J’ai bêtement suivi le mouvement et on s’est retrouvé à la gare suivante ou un autre train nous attendait. Tout ça pour dire que lorsque je suis enfin arrivé à San Francisco, il était trop tard pour faire la visite d’Alcatraz mon plan initial. J’ai changer mes plans et me suis dirigé vers Coit Tower (un nom comme ça, ça ne s’invente pas !).


Cette tour est construite au somment d’une colline et surplombe la baie et la ville. Il y à également une colonie de perroquet sauvage qui à élu domicile dans les eucalyptus environnant. C’est joli mais très bruyant ! Puis j’ai marché sur Lombard St pour voir cette portion de la rue très connue pour ses virages en épingle. La prochaine fois que vous verrez une course poursuite dans les rues de San Francisco au cinéma, les sauts que font les voitures ne sont pas exagérés, loin de là ! Cette ville est incroyablement vallonnée et avec des pentes vraiment raides ! Heureusement qu’il ne neige pas à San Francisco. 2 bus plus loin je me suis retrouvé dans le quartier hippie, un peu craignos, puis à l’entré du Golden Gate Park. L’idée était de le traverser tranquillement, comme à Central Park, et de tomber sur le Pacifique. Mauvaise idée ! Le « parc » (on devrait dire foret) fait 2 km de long et est super mal entretenu, les endroits entretenus sont squattés pas des clodos et j’ai perdu mon temps à le traverser au pas de charge car j’avais une heure précise pour prendre mon train (que j’ai raté d’ailleurs). Si un jour vous le visitez, il y a 2 endroits sympas à voir : le jardin japonais (payant et que j’ai vu de l’extérieur) et le jardin botanique très agréable. Les deux sont accessibles en bus. Bref en rentrant on est allé récupérer Stéphanie à l’aéroport et j’en ai profité pour louer une petite voiture, utile pour les plans du lendemain.

Publié dans californie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article